Aller au contenu principal

Dans le cadre de la valorisation de ses déchets verts, le Syvedac sollicite 3 unités de compostage industriels :

    -  La plateforme de Valnor à Billy
    -  La plateforme de Valnor à Carpiquet
    -  SMICTOM de la Bruyère

Pour l’année 2019, les apports du Syvedac représentent respectivement :

    -  28 % du tonnage total entrant de la plateforme de Billy ;
    -  22 % du tonnage entrant de la plateforme de Carpiquet ;
    -  38 % du tonnage entrant de la plateforme du SMICTOM de la Bruyère. 

Tonnages réceptionnés en 2019 : 14 412 tonnes

 

Le fonctionnement d'une plateforme de compostage

 

Le fonctionnement de la filière

1. La réception des déchets verts

Les déchets verts venant des différentes déchetteries du secteur sont pesés puis réceptionnés sur la plate-forme traitant les déchets verts afin d’en produire le compost. Ils seront triés afin d’enlever toutes matières indésirables à l’élaboration du compost c’est-à-dire toutes les matières plastiques et métalliques. Les déchets végétaux sont déposés sur une aire de réception avant d’être repris pour leur compostage.

2. Le broyage des déchets verts

Les déchets verts collectés sur la plate-forme sont repris par une chargeuse à bras télescopique afin de les broyer avec le broyeur défibreur DOPPSTADT AK 420 dans le but de lancer le processus naturel de compostage des végétaux. Le broyat ainsi obtenu monte en température permettant le développement des micro-organismes responsables de la dégradation de la matière (processus naturel de compostage).

3. L'arrosage

Après le broyage nous arrosons le tas de broyat avec les lixiviats de la plate forme. La présence des micros organismes et des bactéries dans ce lixiviats va permettre d'activer le compostage des déchets verts.

4. L’oxygénation

L’aération dans le compostage est une étape primordiale. La groupe Agri Compost accorde une extrême importance à l’oxygénation du compost afin de ne pas avoir de souci majeur dans le compostage des déchets verts. La présence d’oxygène est indispensable à la vie des micro-organismes. Une bonne aération engendrera une bonne décomposition des matières organiques.

5. Le criblage

Lorsque que la phase de maturation du compost est finie (durée de 6 à 8 mois environ), nous procédons au criblage qui consiste à extraire le produit fini (compost) des éléments grossiers (structurant). Le compost criblé est stocké sur la plate-forme avant d’être acheminé sur des parcelles pour être épandu.  

6. L’épandage

L’épandage du compost est réalisé avec un épandeur de dernière génération équipé d’une table d’épandage permettant une répartition homogène du produit au sol.

Le compost produit

Le Compost produit est normé :

    -  Compost respectant la norme NF U44-095 pour les produits contenant des boues et des déchets verts ;
    -  Compost respectant la norme NF U44-051 pour les produits déchets verts et bio déchets.

Utilisation du compost produit

  • Distribution auprès des habitants (sacs de compost) et jardins familiaux ;
  • Commercialisation auprès de l’agriculture, des collectivités, particuliers et paysagistes.

 

En 2019, le Syvedac a mis à disposition des habitants 8 682 sacs de compost et 131 m³ de compost en vrac.