Aller au contenu principal

Dans le cadre du « 1 % déchets » instauré par l’extension de la loi Oudin-Santini du 7 juillet 2014, l’objectif est de contribuer à l’amélioration de la gestion des déchets dans les pays en développement.

Le programme de solidarité internationale s’inscrit dans une logique de partage de savoir-faire et d’expertise. Le Syvedac entend ainsi contribuer à la maîtrise de la production croissante des déchets et de préservation de l’environnement. Les objectifs :

    - améliorer les conditions de vie des populations des pays en voie de développement ;
    - favoriser l’éducation à la citoyenneté ;
    - réduire la mise en décharge.

Les types d'aides :

    - mobilisation de ressources humaines et financières ;
    - subventionnement d’associations ou de collectivités .

 

Chiffres clés :

    - 3 projets soutenus ;
    - 8 000 € consacrés en 2018 et 8 000 € en 2019 à des projets d’amélioration de la gestion des déchets au Sénégal, en Ukraine et au Maroc.